Skip to main content
SearchLogin or Signup

Témoignage : la méditation, parcours de vie personnelle et professionnelle - Aurélie Gillon

Published onJun 05, 2020
Témoignage : la méditation, parcours de vie personnelle et professionnelle - Aurélie Gillon

Aurélie Gillon 

Accompagnant les leaders et équipes de direction depuis 2014, Aurélie propose le coaching, individuel ou d’équipe, comme un acte de transformation intérieure : en ajustant les actions, en les alignant avec les valeurs et les sens, elle permet à ceux avec qui elle travaille d’entrer en contact avec leur humanité et de développer ainsi leur plein potentiel. Forte d’un robuste socle intellectuel occidental, de ses expériences en entreprise et de son vécu des traditions contemplatives orientales, elle noue un partenariat qui permet un travail en profondeur aussi bien au niveau individuel que collectif, jusqu’à impacter l’entreprise et l’organisation. Avant de fonder Beyond coaching, Aurélie a managé des équipes, dirigé une start up et a été partenaire de Stand up for your dreams. Son engagement a forgé sa capacité d’écoute et d’accueil et sa bienveillance sans complaisance. A son double cursus HEC et Ecole Normale Supérieure, Aurélie ajoute une formation de psychologue clinicienne, de coach et plusieurs certifications en méditation. Chercheuse, enseignante et conférencière, elle diffuse les protocoles de pleine conscience au sein des hôpitaux et des entreprises pour lesquelles elle a créé le programme MB Work.

Résumé de l’intervention

L’intervention d’Aurélie a pris la forme d’un témoignage sur le rôle de la méditation en tant que pratiquante et en tant que coach en entreprise. Elle y a présenté le rôle que peut jouer la méditation au sein des entreprises. Elle a également rappelé l’importance d’un socle du “self” (soi) solide, qui peut se traduire pour certaines personnes débutant la méditation par d’autres pratiques associées au “bien-être” et ne portant aucune dimension spirituelle. Cette dernière peut néanmoins se développer lors de programme MBSR même si cela n’est pas l’objectif et que ces protocoles restent laïques. 

Méditation en entreprise : quel positionnement ? 

La méditation est la colonne vertébrale de mes activités tant sur le plan personnel que dans mon travail en entreprise où elle complète mon parcours dans la pratique de la mindfulness et en tant que coach. “Travailler en partageant sa propre pratique a l'avantage que l'on a l'impression de ne pas travailler.Ces pratiques sont-elles rentables pour une entreprise? 

Il est vrai que, parfois certaines personnes quittent l’entreprise après les séances de coaching et choisissent une autre voie, c'est une bonne nouvelle à la fois pour l’employé et l’entreprise. Il n’est pas bon pour une personne de rester à un poste si elle s’y sent malheureuse. Il s’agit en fait d’un contrat « gagnant-gagnant » car le salarié n’aura pas à subir une perte d’efficacité de son activité à court-terme et évitera un burn-out à long terme ce qui sera également un bénéfice pour l’entreprise. D’autre part, une étude faite aux USA « Black Rock » a montré un gain d’efficience. La pratique de la méditation ½ heure par jour pour les salariés sur leur temps de travail, et non pas entre midi et 14h, permet d’obtenir un gain de productivité de 1h par semaine. A ce propos, il est important de distinguer l’efficacité (à court terme) et l’efficience (gain à long terme)(cf. lexique).

Méditation et autres pratiques bien-être : complémentarité 

Pour l’OMS, la définition du bien être est physique, mental et social. Par rapport à d’autres pratiques bien-être, j’ai constaté que certaines personnes engagées dans un programme de méditation allaient également au spa pour prendre soin d’elles-mêmes et qu’elles constatent des changements tant sur le plan personnel que dans leur rapport à leur entourage. Prendre soin de soi permet de prendre soin des autres. Quant à la notion d’être centré sur soi dans ces pratiques de bien être, elle est fondamentale car elle leur permet d'ancrer le “self”, mis à mal lors de traumatisme. Il leur faut rétablir ce socle du soi avant de pouvoir prendre soin des autres et du monde et réaliser l’interdépendance importante avec les autres. 

Méditation et spiritualité :

Pour le rapport à la spiritualité, je propose un programme laïque, mais force est de constater que les personnes développent une spiritualité soit à partir de leur propre spiritualité déjà existante ou qu’ils soient amenés, dans ce travail, à développer un certain sens de la transcendance. L’intérêt de la méditation en pleine conscience est son caractère expérimental qui permet à chacun de faire émerger en soi une spiritualité en fonction de sa propre expérience et de ses propres émotions.

3 éléments marquants

  • Il est important de distinguer efficacité (à court terme effectiveness) et efficience (gain à long terme efficiency). 

  • Il est nécessaire pour certaines personnes ayant un self (soi) faible de construire un socle solide. 

  • Se recentrer sur soi lors de pratiques de méditation ou bien par d’autres activités bien-être permet de prendre soin de soi et travaille à renforcer ce socle. Ce principe est fondamental pour ensuite pouvoir prendre soin des autres.

Comments
4
VB
Vincent Bachelet: Je trouve cette phrase peu claire
VB
Vincent Bachelet: Laïc
VB
Vincent Bachelet: Cohérence de l’accord
VB
Vincent Bachelet: Celles et ceux ?